Lettre à M. THON : Un magistrat qui baigne dans la partialité

Toute juridiction française doit symboliser l’honneur, le respect et l’impartialité pour rendre la justice digne de ce nom. M. THON, Magistrat de l’Ordre Administratif, viole l’honneur de la justice en ouvrant à la justice disciplinaire des compromissions insupportables de partialité par la présence de Me VASSAL, l’avocat qui trahit ses clients.

DSI a dénoncé ces violations inadmissibles dans un pays démocratique. Une lettre a été adressée à Monsieur THON lui demandant des explications sur ses agissements.

Lire la suite, cliquez ici…

Laisser un commentaire